Whitedragon Studios

whitedragon studios vous plonge dans un voyage inoubliable à travers les provinces d'Aldéria
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 13 : Instants décisifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miguel
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2042
Age : 30
Localisation : Royaume Celeste
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Chapitre 13 : Instants décisifs   Mar 3 Juil - 21:28

Ryo : "Une base de cette taille sous terre ? Mais comment ce fait-il que personne n'ait pu vous trouver ?"



Germaine : "Notre chef est un grand mage, il a créé une barrière qui trompe les sens de nos ennemis qui ne remarquent pas la base si ils en approchent"

Toma: "Mais vous avez pas peur que nous soyons des soldats de Basz?"

Ryo : "(En vous regardant on devine tout de suite que c'est pas possible....)"

Germaine : "Vous savez, il est assez facile de reconnaître les soldats de Basz"

Toma : "Ah ?"

Mais ils n'eurent pas le temps de connaître la réponse que 2 chevaliers s'approchèrent

"Ah des ptits nouveaux, tu nous amènes vraiment que de la merde"

Astrate et Toma étaient vexés
Ryo gardait son calme
celui qui portait une longue épée s'approcha d’Astrate

Ropert : "Tu vois mon pote, les mômes doivent rester à la maison boire leur biberon bien chaud"

Celui qui portait un nunchaku s'approcha de Toma

Morgamed : "On aurait du fixer des limites de taille paske là ça en devient vraiment ridicule, la résistance devient une vraie maternelle"

"TAISEZ-VOUS !"

Le 3ème les calma d'un seul coup

"Demain la grande offensive aura lieue, si vous voulez vous joindre à la résistance vous devrez faire diversion pendant que moi le grand héros, Artik, irait éliminer Basz"

Ryo voulu s'avancer pour répliquer mais à ce moment sa vue se troubla subitement

Artik : "Comptez sur moi pour sauver ce pays, avec mes 2 compagnons nous serons bien assez forts pour l'emporter"



A ces mots les 3 chevaliers se retirèrent

Astrate :"Nous ne pouvons pas laisser passer ça !!"

Toma: "Pourquoi tu n'as pas réagit Whitedragon ?"

Ryo : "....."

Toma : "Whitedragon ?"

La tête lui tournait, quelque chose n'allait pas
on leur donna une chambre dans laquelle ils s'installèrent
mais Toma et Astrate avaient remarqué que Ryo n'était pas en forme

Ryo : "Laissez-moi seul un moment c’est rien"

Astrate : "Eh eh ! Ca te ressemble pas ça ! Qu’est-ce que tu as ?"

Ryo : "Rien j'ai dit !"



Sa vue se brouillait de plus en plus
il n'entendait même plus ce que les autres lui disaient
et d'un coup il s'effondra au sol
tout de suite le médecin de la base s'affaira

Dr : "C'est assez sérieux, il a attrapé le virus de Konoa Hub"

Toma : "C'est quoi docteur ?"

Dr : "Eh bien, Hub, c'est une maladie assez rare mais violente qui n'est présente
que dans nos régions, elle provoque…"

Astrate : "Et vous pouvez le soigner?"

Dr : "Eh bien, Hub, le problème, Hub c'est que le remède n'est pas disponible ici, et sans ça,
Hub, il mettrait longtemps à s'en remettre et pourrait en garder des séquelles"

Toma : "Mais où peut-on le trouver?"

Dr : "Il y a une montagne à quelques km d'ici vers le Nord, Hub, là-bas vous pourrez trouver la plante Kintho’hune, c'est un remède très efficace, mélangé à un des médicament que je possède il devrait se remettre rapidement"

Mais le temps pressait
il ne restait que quelques heures avant l'offensive
c'était là une occasion unique d'accéder au Quartier Général de Basz
les soldats de la ville étant résistants il sera plus difficile d'entrée dans ce palais hyper-protégé
Toma décida d'y aller seul
Astrate participera à l'offensive
Germaine, qui les accueillit, partit avec lui pour le guider et l'aider dans sa tâche
la nuit commençait à tomber sur Basz
les derniers préparatifs étaient faits
on avait recensé 2000 résistants répartis parmi la population

3h du matin, début des opérations
au même moment à l'autre bout du monde
la flotte d'assaut de Markadios bien que diminuée par les assauts de Célesta et Lynx était en vue de Fireland
au château les Dragoons étaient prêts à se sacrifier pour leur pays
Loki était aux commandes



Dans la salle annexe, le combat était maintenant terminé
Siegfried et le roi étaient face à face debout et immobiles
leurs corps étaient sérieusement brûlés
cependant leurs armures étaient intactes
Siegfried ne bougeait plus

Roi Largane : "Siegfried.....tu as réussi à apprendre la technique du dragon divin"

Du sang gicla de sa bouche

Roi Largane : "Malheureusement on dirait bien que cela t'as coûté la vie tout comme à moi"

Lentement le roi tomba au sol

Roi Largane : "On dirait bien que le sort que Loki m'a lancé est en phase terminal.......je regrette de tout t’avoir enlevé mon fils…..pardonne-moi"

Le visage de Siegfried était couvert de larmes
Loki s'approcha du roi

Roi Largane : "Loki......nous avons combattu ensemble pendant tant d'années......combien de fois avons-nous frôlés la mort?"

Loki ne pouvait pas retenir ses larmes

Loki : "Pourquoi.....pourquoi fallait-il en arriver là ?"

Roi Largane : "C'est le destin de la famille royale de Fireland......si il n'avait pas réussi à me vaincre il n'aurait jamais pu me succéder......mais……"

Soudain une petite voix se fit entendre

"Papa........"

Siegfried était toujours immobile
pourtant la voix venait de sa direction
Loki pouvait encore entendre les battements de son cœur



Loki : "Il est vivant !! Son cœur bat faiblement mais il est encore en vie, si on fait le nécessaire on peut encore le sauver !"

Roi Largane : "C'est.......bien.......adieu mon ami…."

Le roi mourut
il retrouva son apparence de vieillard
Siegfried fut mis dans une bulle étrange au fin fond du donjon qui surplombait le palais
Loki : "Il a une chance sur 10 de survivre à ses blessures, seul sa volonté pourra le ramener"

"SEIGNEUR LOKI L'ARMEE DE MARKADIOS EST EN VUE !"

Loki : "Hmmm, nous n'avons pas le choix, nous devons nous préparer au combat, faites venir les habitants au château et placez les troupes dans la ville"

Lorsque Loki et les soldats quittèrent Siegfried
son front se mit à briller

A Basz l'assaut était lancé
les résistants s'emparèrent de quelques machines de guerre qu'utilisaient les soldats contre eux.
Pendant que la bataille faisait rage les 3 chevaliers suivant le plan s'infiltrèrent dans le château
Astrate ne voulait pas laisser ces prétentieux avoir le beau rôle les suivit furtivement dans le chaos de la bataille
tout à coup, de la grande tour du palais, apparut un énorme canon
tous les résistants et les soldats de Basz étaient bouches bées

"Qu.....qu'est ce qu'ils vont faire avec ça?"

Astrate était en dessous du canon
les soldats ne pouvaient pas croire qu'ils utiliseraient le canon
il devait sans doute s'agir d'une manœuvre pour effrayer les opposants et les obliger à se rendre
et un gros bruit sourd se fit entendre
ils firent feu
Astrate surpris se jeta au sol, et lorsqu’il se retourna
une énorme explosion frappa derrière lui
il était effrayé par ce qu'il voyait
Basz n'avait pas hésité à sacrifier ses hommes pour stopper la résistance

"Une bonne chose de faite, nous allons pouvoir être tranquilles" lâcha un homme qui était à côté du canon dans l’ombre



Un quart de la ville était partie en fumée
il ne restait qu'un gros cratère
les alentours n'étaient pas épargnés
ceux qui étaient proches du cratère avaient été brûlés par la déflagration, et les survivants des alentours avaient perdu la vue ou l’ouïe et certains mêmes les deux

Celui qui avait commandité l'opération était le second de Basz
il s'agissait du Vice-Général Don Jamisoni
celui-ci était âgé d'une cinquantaine d'années
et possédait une grande expérience militaire
pour lui les soldats ne sont que de la chair a canon
son crane était dégarni,
malgré tout quelques cheveux bruns par-ci par-là étaient encore présents
il se repassait la main sur sa barbichette satisfait de ce qu'il venait d'accomplir
on pouvait remarquer que son oeil gauche n'était pas un oeil ordinaire
en effet, celui-ci était rouge en forme de pierre

Astrate était fou furieux
il ne pouvait pas pardonner les responsables de ce désastre
il entendit les bruits d'un combat
mais lors de son avancée il fut retardé par de nombreux pièges
lorsqu'il atteignit la salle d'ou venait les bruit de combat
Don Jamisoni était là

Don Jamisoni : "Ah, un de vos amis, on va vivre un moment très intéressant"

Les 3 chevaliers se tournèrent vers Astrate
leurs regards étaient pleins de haine

Don Jamisoni : "Abattez-le !"

Fin du chapitre 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderia.azureforum.com
 
Chapitre 13 : Instants décisifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitedragon Studios :: Chroniques d'Aldéria :: Saison 1-
Sauter vers: