Whitedragon Studios

whitedragon studios vous plonge dans un voyage inoubliable à travers les provinces d'Aldéria
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 16 : Le seigneur du néant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miguel
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2060
Age : 30
Localisation : Royaume Celeste
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Chapitre 16 : Le seigneur du néant   Mer 4 Juil - 1:12

La nuit était tombée sur Basz,
la paix régnait maintenant sur cette région longtemps régit par un pouvoir dictatorial.
Dans sa chambre, Toma se rendait enfin compte de l’impact de la disparition d’Astrate.
Celui-ci était le seul à avoir eu réellement de l’estime pour lui et qui prenait son temps pour lui parler.
Toma avait entendu que la famille de Astrate avait récemment était décimée et put comprendre sa peine car lui aussi est orphelin.

Toma : "Je deviendrai fort….aussi fort que Whitedragon……..je te le jure Astrate"

Assis à côté de sa fenêtre, il vit grâce à la lumière du clair de lune un homme quitter les lieux discrètement.
Toma crut le reconnaître et courut à sa poursuite.

Toma : "WHITEDRAGON ! OU VAS-TU ?!"

Ryo : "Tsss, tu m’appelles encore comme ça, je n’ai plus rien à faire ici, je ne tiens pas à monter sur le trône de ce pays il me reste trop de choses à faire et de lieux à voir"

Toma : "Mais les gens comptent sur toi !"

Ryo : "Je m’en fiche, ils n’ont qu’à se débrouiller pour monter un pouvoir avec les membres de la résistance, pour le moment j’ai besoin de calme pour réfléchir, retourne les rejoindre si tu veux"



A ces mots Ryo se dirigea vers le sud.
Toma hésita puis il décida de le suivre, le meilleur moyen pour lui de progresser était de pouvoir utiliser le même mode d’entraînement que lui, de plus, il était un GNAB à présent.

Le lendemain, les 2 compagnons étaient toujours en train de faire route vers le sud.
Siegfried, quant à lui, était allé chez le vieux forgeron près de Koun,
il pouvait y trouver le calme, un excellent conseiller ainsi qu’un grand entraîneur qui lui prodigua un nouvel entraînement plus terrible que le précédent.

Siegfried : "Dites…..vous n’êtes réellement qu’un simple forgeron ?…."

Forgeron : "Bien entendu, j’ai passé toute ma vie à créer des armes toujours plus forte jusqu'à atteindre mes limites, c’est pour cela que j’ai pris ma retraite, j’aime la vie dans le calme en adéquation avec la nature"

Siegfried ne le croyait pas vraiment, comment quelqu’un d’aussi connaisseur dans tous les domaines
pouvait-il n’être qu’un simple forgeron ?
Pour le moment il préférait se concentrer sur autre chose, comme pouvoir contrôler à 100% la transformation qui lui avait permit de repousser l’offensive générale.
Il sentait que celle-ci pouvait être dangereuse pour son corps car des coups de cette puissance peuvent
abîmer les muscles.

Après quelques heures il prit une pause et se mit à réfléchir.
Il finit par repenser malgré lui à la princesse de Letopia et se remémora les paroles de la reine.

Siegfried : "Elle est promise au prince de Celesta…..au diable ce fichu prince, de toute manière je dois me concentrer sur mon entraînement"

A ce moment il ressentit une énorme puissance vers le Nord.
La transpiration ruisselait sur son corps, elle n’était pas due aux efforts fournis, non,
elle était provoquée par la peur.

Au même instant Ryo la ressentit à son tour, il semblait être dans le même état que Siegfried.

Toma : "Que t’arrive-t-il ?"

Ryo ne répondit pas, il était comme paralysé par la peur.
Il tomba à genou visiblement épuisé.

Ryo : "Un…un tel pouvoir existe réellement….."

Toma qui ne pouvait pas ressentir les forces ne comprit pas de quoi il parlait.

A Basz, 4 guerriers entrèrent dans la ville

"Les GNAB ont libéré ce pays récemment"

"Tu veux dire NOUS avons libéré ce pays, n’oublie pas que nous faisons parti des GNAB héhéhé"

La rumeur se répandit et les habitants leur firent un accueil triomphal,
à tous les coins de rue, les commerçants leurs offraient de nombreux présents.
Les 4 faussaires profitaient de cette situation, quand soudain un gros vent se leva, au-dessus de leurs têtes un vaisseau plutôt imposant s’était immobilisé.

Entouré d’une aura noire Bies en descendit.

Bies : "Où sont les GNAB ?"



"Les GNAB c’est nous mon pote ! Tu veux un autographe ?"

Bies : "Bien, ça m’évitera d’avoir à vous chercher, préparez-vous à rejoindre vos chers papas."

L’un d’eux s’approcha à hauteur de son visage

"Nan nan nan mon pote, celui qui va rejoindre sa maman pour boire son ptit biberon c’est toi"

Les 3 autres s’esclaffèrent.

Tout à coup l’aura de Bies s’enroula autour de celui qui l’avait nargué, son corps semblait compressé et sans que personne n’eut le temps de réagir son corps fût broyé.

Tous les gens présents étaient apeurés et prirent la fuite, seuls restaient les 3 qui avaient eut l’audace
de se moquer de lui.

"Tu te la joue trop mec ! On est les GNAB on va te réduire en cendres !"

Bies : "Pour des princes je vous trouve bien vulgaires, enfin voyons ce que vous valez."

Ils l’attaquèrent simultanément mais Bies n’eut pas la moindre réaction.


Bies : "Pour avoir périt sous des coups aussi faibles mes généraux devaient être de sacrés minables, ou alors
est-ce moi qui suis trop fort ?"

Les faussaires se rendaient maintenant compte de la puissance de leur opposant.

Bies : "Pour vous féliciter de ce que vous avez fait jusque là je vais vous montrer mes pouvoirs."

De nombreuses sphères d’énergie tournoyaient autour de son corps.

Bies : "Je maîtrise tous les éléments, en les combinant on obtient des sorts de l’extrême et si en plus on ajoute le pouvoir des ténèbres voici ce que l’on obtient."

Bies leva les 2 bras en l’air et une zone de vide se forma.



Bies : Vous avez tout compris, on obtient……LE NEANT !!"

INFINITE NOTHINGNESS !

En un instant la ville entière disparut emportée dans le néant, seul Bies était encore là.

Bies : "On dirait bien que j’y suis allé un peu trop fort, enfin, ce n’est pas grave ce pays n’aura qu’à se trouver une nouvelle capitale."

Une fois sa tâche accomplie Bies retourna à Markadios, visiblement, il avait pris une décision.

Ryo et Siegfried avaient tous les 2 ressentis une aura atteindre une puissance inimaginable puis soudain s’évaporer dans la nature, mais ils ne savaient pas ce qui avait pu arriver à la capitale de Basz.

Après quelques jours de marche, les 2 GNAB finirent par retrouver Siegfried, qu’ils croyaient mort, chez le forgeron, leur surprise fut immense.
Avec son autorisation les GNAB décidèrent de passer un peu de temps ici pour se remettre de leurs nombreux combats et tenter de maîtriser au mieux leur transformation.
Malgré la demande de Ryo, Toma finit par révéler à Siegfried l’identité de celui-ci.
Siegfried ne fut pas vraiment troublé, il se doutait qu’il cachait quelque chose, et puis,
après tout, lui aussi est un prince.
Soudain il réalisa quelque chose qui le choqua

Siegfried : "Le prince de Célesta……..il est le prince de Célesta……mais alors……"

Toma avait beau faire des signes, Siegfried était tétanisé.
Il venait de se rendre compte que la princesse dont il est amoureux était destinée à épouser celui qu’il considérait alors comme son meilleur ami.
Le forgeron et Ryo s’approchèrent

Ryo : "Bonne nouvelle ! La famille royale de Letopia organise un grand bal pour fêter le 17ème anniversaire de la princesse Luna."

Siegfried était toujours tétanisé

Ryo : "Eh je viens de dire que tu allais revoir ta princesse, tu n’es pas content ?"

Siegfried lui lança un regard de tueur et s’éloigna sans dire un mot.

Ryo : "Bah ? Qu’est-ce qu’il a ?????"

A Markadios, Bies profita de la présence de ses généraux pour faire un rapide briefing.

Bies : "A présent que nos ennemis sont anéantis nous allons attendre avant de reprendre l’offensive"

Les généraux étaient interloqués

Bies : " Nos armées sont en grande partie anéanties, ça va nous prendre du temps avant de pouvoir la renouveler, le problème n’est pas de conquérir les pays mais leur occupation, pour le moment nous ne disposons que d’assez de forces pour conserver les pays en notre possession"

Baloz et Dosso ne semblaient pas accepter cette décision, les 3 autres ne bronchaient pas.

Bies : "Bien, donc dès maintenant nous allons nous concentrer sur une attitude défensive jusqu’à nouvel ordre"

Dosso : "Votre Majesté, ne craignez-vous pas qu’un nouveau groupe de héros surgisse ?"

Bies : "Aucune crainte, seuls les princes étaient dangereux, tout comme leurs pères ils possèdent une force cachée sans véritable limite, j’ai pu m’en rendre compte autrefois, une fois ceux-ci éliminés quoi qu’ils fassent les autres ne pourront jamais progresser au même point"

La réunion était maintenant terminée.
Baloz détruisit un pilier, de rage.
La seule femme générale l’aperçut

"Eh bien mon gros ? On ne comprend rien à la stratégie à ce que je vois"

Baloz : "On s’en fout de la stratégie ! Ce qui compte c’est s’emparer des pays par la force !"

"Pfff"

De l’autre coté du palais Rouxe regardait les cygnes qui traversaient ce ciel obscur.



Rouxe : "Ainsi donc notre affrontement est retardé…..peu importe le temps, le destin nous remettra face à face, et à ce moment là……"

Dans l’obscurité de la nuit un rire démoniaque résonna, les serviteurs qui étaient présents ce soir là dans les jardins ont affirmé plus tard avoir vu un démon aux yeux rouges dans la salle où Rouxe se trouvait alors.

Fin du chapitre 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderia.azureforum.com
 
Chapitre 16 : Le seigneur du néant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitedragon Studios :: Chroniques d'Aldéria :: Saison 1-
Sauter vers: