Whitedragon Studios

whitedragon studios vous plonge dans un voyage inoubliable à travers les provinces d'Aldéria
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 2 : Prologue 2 : Siegfried

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miguel
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2060
Age : 30
Localisation : Royaume Celeste
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Chapitre 2 : Prologue 2 : Siegfried   Dim 1 Juil - 1:18

Dragon city, capitale de l’empire de Fireland



A proximité du palais se trouve la grotte de Grawl dont on dit qu elle est imprégnée de la force du dragon, c’est là que s’entraîne depuis son enfance Siegfried, prince de son état (17 ans) .
Son père étant gravement malade depuis quelques temps c’est maintenant à lui qu’il revient la tâche de diriger le royaume conseillé par son maître et ami de son père : Loki.

Sous ses faux airs de Jackie Chan à 70 ans, se cache l’ancien maître d’art martiaux de l’empire,
on dit qu’il n’a perdu qu’une fois (remarque : on ne sait pas si il s’est battu souvent).

La scène se déroule lors de l’entraînement quotidien de Siegfried, celui-ci est en équilibre la tête en bas sur un
rocher ardent.

Loki : "Imprègnes toi de la puissance du feu, ton corps et ton esprit doivent apprendre à être en harmonie avec la nature petit scarabée ; tel le litchi sur la rivière qui jamais ne perd ses verres et tel le… euh….."

A ces mots Loki prit la fuite.
Siegfried ne fit pas attention à lui et d’un coup se fit écraser la main par un dragon qui passait.

Siegfried : "AAAAAAAAAAAAAARGHHHH MA MAINNNNNN !!"

Son cri fut entendu dans toute la capitale.

Loki : "Tu n’étais pas concentré, tu as encore des progrès à faire"

Mais Siegfried faisait comme de si rien n’était, ne se préoccupant que de sa main, Loki s’énerva alors

Loki : "Au combat tu dois garder une concentration maximale car tout se joue à un rien, une seconde d’inattention peut t’être fatale, tu m’as compris ptit couillon ?!!"

Siegfried : "Ok ok"

Siegfried reprit sa méditation
A ce moment la cloche de la chapelle retentit, c’est le signal de l’alerte, la capitale était en feu, les Dragoons juchèrent leurs dragons pour aller éteindre l’incendie.
Siegfried sachant que ce feu n’était pas dû au hasard voulut rejoindre le front mais Loki l’en empêcha

Loki : "Les dommages à ta main sont légers mais imagine ce qui pourrait t’arriver si tu te blessais plus gravement"

Siegfried : "Ce que je vois c’est que mon peuple à besoin de moi, je ne serais jamais de trop dans ce cas là, jamais mon père ne serait resté sans réagir lui."

Loki connaissant l intelligence et la maturité de Siegfried décida de le laisser partir, il sentait que celui-ci ne commettrait pas l’irréparable.



Du haut de son dragon Siegfried analysa la situation, le feu était en parti maîtrisé mais de nombreux cadavres jonchaient le sol, ceux-ci n’ont pas été victime de l’incendie.
En s’approchant il reconnut Looros son fidèle serviteur et ami. Celui-ci venait de devenir Dragoon il y a peu de temps après de nombreux efforts.

Et sans qu’il puisse faire quoi que ce soit celui ci périt sous ses yeux.
Toutes les émotions se bousculaient dans la tête du jeune souverain, il tenta de rattraper le corps de son compagnon mais sans succès.

Le corps de celui-ci tomba lourdement sur le sol, a son cou la moitié de la pierre du dragon censé protéger celui qui le porte, Siegfried le lui avait donné le jour de leurs 15 ans, il le considérai comme le frère qu’il n’avait jamais eu.
Il se rapprocha lentement de la dépouille de son ami, avec sa main il lui refermât les paupières et récupéra le précieux joyau.
Dans ses yeux brûlait une fureur qu’il n’avait encore jamais connue, lui habituellement si calme et réfléchit.
Il restait un Dragoon en vie à ses cotes, celui-ci se battait contre un ennemi dont la vitesse dépassait l’entendement.
Siegfried s interposa avant que le Dragoon n’encaisse un coup fatal.
Le coup avait été stoppé par son armure en Oraklon un métal rare et très résistant propre a cette région, dont le défaut est assurément son poids.

Son aura se ressentait aisément, son regard avait changé, il était maintenant plein de haine.
Dans sa tête défilèrent les souvenirs de sa jeunesse passée aux côtés de son ami.
Le Dragoon présent ne reconnaissait pas là le prince de Fireland.

Et soudain se dévoila une silhouette, il s agissait de Mazokuho sorcier au service du général de Koun,
à peine eut-il le temps de se présenter qu’il disparût à nouveau, le Dragoon qui avait eu le temps de s’éloigner fut
soudain frappé par la foudre.
Son corps calciné s’écroula lourdement, ce ne contribuait pas à calmer Siegfried, au contraire, sa fureur s’intensifia.
Il fonça fou furieux sur un rocher et lança un coup de poing surpuissant, le rocher éclata et la silhouette de Mazokuho réapparu alors.

Mazokuho : "Comment as-tu su où je me trouvais ?"



Siegfried : "Tu trompes peut-être mes yeux mais ton aura est détectable 100 lieux à la ronde tu ne m’auras pas avec des illusions d’optique"

Siegfried dégaina son épée et lança son attaque la plus puissante

ECLAT DE FEU !!

Le coup porté fit tomber un météore ardent et frappa Mazokuho de plein fouet.
Mais celui-ci était indemne car il s’était protégé avec un bouclier magique.

Mazokuho : "Hihihi tu croyais que je serai aussi proche du général si j’étais un simple bouffon? N’est-ce pas plutôt ton corps qui est transpercé ?"

Siegfried ressentit une violente douleur, son armure portait plusieurs petits orifices.
Mazokuho avait utilisé un sort d’eau a une telle vitesse qu elle a eu l’effet d un rayon laser.

Siegfried : "Il contrôle l’eau et la foudre........pourtant j’ai appris qu’un humain ne pouvait contrôler qu’un
élément à la fois......."

Il tomba au sol, son épée à côté de sa main encore souffrante par ses blessures infligées plus tôt

Mazokuho : "Qui est-il ?.......normalement mes attaques tuent du premier coup.......on dirait que son armure l’a sauvé, elle est bien gênante"

Mazokuho leva le bras prêt à attaquer

Mazokuho : "Malheureusement pour toi la foudre va transpercer ton armure et tu périras calciné !!"

Siegfried avait retrouvé son calme, il entendit soudain une voix qui le poussait à se relever pour combattre encore, cette voix le toucha dans son orgueil. Non, il ne pourrait pas laisser impuni la mort de son ami, de son frère !

Mazokuho utilisa un puissant sort de foudre sur lui et en un éclair Siegfried lança son épée dans les airs,
Celle-ci agissait comme un paratonnerre.
Mazokuho fut pris par surprise,
Le plastron de Siegfried tomba au sol, celui-ci devenu plus léger s’élança de toutes ses forces sur son adversaire.

DRAGON SCREW !!

Un dragon de feu jaillit de son poing ardent et dévora le cœur de Mazokuho qui ne réalisait pas ce qui était en train de lui arriver.
Avec le recul, la main de Siegfried fit un bruit de craquement.
Mazokuho devenait fou, sa défaite lui semblait surréaliste :

Mazokuho : "Ce mioche.....hihihi….comment a-t-il pu…..iiiiihihihi je vais l’envoyer en enfer"

Un éclair de faible puissance s abattit sur Siegfried surpris, Mazokuho mourut juste après.
Siegfried à bout de force se tourna vers Looros

Siegfried : "J’ai pu venger ta mort mon ami.......tu ne seras pas mort en vain"

A ces mots il s’évanouit.

Le lendemain les funérailles de Looros ainsi que des autres Dragoons furent organisés solennellement, sur demande de Siegfried, dans la grande chapelle, les cloches résonnaient longuement pour leur rendre hommage.



Looros reposait à présent dans la crypte du palais, là où il va reposer pour l’éternité.

Peu après Siegfried réunit les 2 morceaux du collier, le cœur alourdit par la mort de son ami
il prit une décision qui changera le destin du monde

Siegfried : "Il est temps de combattre le mal par la racine !!"

Armé de l’Epée du Dragon et de son armure qui portait encore les traces de son précédent combat, il se dirigea vers la sortie.
Loki l’interpella aussitôt

Loki : "Tu n’as pas fini ton entraînement"

Siegfried : "Ah oui ?"

Un bruit assourdissant retentit

Loki : "Hum, on dirait que tu as bien grandit petit scarabée"

Les vêtements de Loki se consumèrent, et une trace de coupure apparut, Siegfried se dirigea vers la sortie, et regarda en arrière une dernière fois.

Siegfried : "Merci pour tout, occupe-toi du reste en mon absence."

Pour la première fois Siegfried quitta ses terres natales, d’un pas léger, son armure dans son paquetage,
il partit vers l aventure.
Mais déjà à la première intersection il ne savait plus quel chemin prendre et resta là à réfléchir pendant toute la nuit.

Fin du chapitre 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderia.azureforum.com
 
Chapitre 2 : Prologue 2 : Siegfried
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Siegfried
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitedragon Studios :: Chroniques d'Aldéria :: Saison 1-
Sauter vers: